3 étapes essentielles pour instaurer une culture lean management

 

Que faire quand votre entreprise ne parvient plus à générer des gains de productivité ? Quelles sont les mesures à mettre en place pour instaurer une culture du lean management ?

La réponse la plus récurrente et de s’attaquer au gaspillage et à tous les processus inefficaces qui se cache dans votre entreprise et agissent comme un frein dans sa capacité à générer du profit.

 

 

1- Commencez avec une évaluation

Une bonne démarche lean consiste à faire le point sur la situation avant d’élaborer un plan d’action.

L’évaluation passe d’abord par des entretiens menés auprès de vos cadres et vos employés afin d’identifier les problèmes qui se posent, ce qui permettra de discerner les opportunités pour devenir plus efficaces.

N’hésitez pas à mettre en place des ateliers d’écoute de 10-15 minutes sur de sujets précis, ce qui permettra à vos collaborateurs de confronter leurs points de vue, voire proposer des pistes d’amélioration.

Exemple de sujet lors d’un atelier d’écoute : « Qu’est-ce qui peut vous agacer lors de votre travail quotidien ? »

Thèmes pouvant être abordés lors d’ateliers d’écoute :

  • Organisation, mission et périmètre
  • Service rendu et services attendus
  • Mesure des compétences et de la performance
  • Critique de la situation
  • Autonomie et capacité à décider
  • Rituels de management et instances
  • Ambiance et caractéristiques
  • Idées d’amélioration

 

2. Observer et expérimenter votre plan d’action

 

La phase deux nécessite une observation pour bien identifier les points de faiblesse, pour cela il est nécessaire pour la personne observatrice d’assister à la réalisation de l’activité sur le terrain.

Des postes de production au bureau des managers mais aussi lors des réunions, cette phase d’observation va voir permettre d’identifier les facteurs d’inefficacité.

En parallèle des deux phases précédentes, mettre en place une phase d’expérimentation de votre plan d’action sur une courte durée (3-4 semaines) mais aussi sur un périmètre définit, permettra :

  • De mettre en place des travaux ciblés en fonction des premiers constats, ce qui permet de déclencher une dynamique.
  • De corriger les problèmes si besoin avant de généraliser votre plan d’action à grande échelle.

Voici une liste de quelques exemples de méthodes que vous pouvez mettre en place  :

 

3. Surveillez et gérez vos progrès

La surveillance de votre phase d’expérimentation passe par une observation sur la façon dont les actions sont pilotées pour pouvoir tirer des enseignements, mais aussi sur les modes de fonctionnement et les réactions des équipes face aux changements qu’il faut évaluer et restituer pour en faire un retour d’expérience.

L’un des objectifs de ces projets fondamentaux d’efficacité opérationnelle est de faire de l’évaluation des opérations et de l’amélioration de l’efficacité un processus continu qui fait partie de la culture de l’entreprise.

Les tableaux de bord par exemple vous permettent de comparer régulièrement vos performances. Une fois qu’ils sont mis en œuvre, il devient naturel de trouver des moyens d’améliorer encore vos performances.

L’effort même de surveillance des KPI incite souvent une entreprise à prendre des mesures significatives pour devenir plus lean, même avant de mettre en œuvre des projets d’efficacité supplémentaires.

 

Ebook lean digital