Comment la loi de Pareto peut-elle réduire efficacement mes coûts ?

Les apparences sont parfois trompeuses. Nous connaissons tous le fameux principe de Pareto : environ 80% des effets sont le produit de 20% des causes.

Ce principe nous permet d’identifier les tâches prioritaires dans les situations urgentes : assurer la sécurité d’une ville, réviser un examen, nettoyer une maison ou même réduire ses coûts… « J’ai fait le plus gros » dirons-nous alors. Les 20% restant sont alors oubliés voire méprisés : « ne perds pas ton temps là-dessus, tu as mieux à faire ».

Et si nous délaissions les 20% restant à tort ?


Sommaire

Les 80% : un terrain peut-être surexploité

Les 20% restant comme une terre vierge …

… et souvent fertile


Les 80% : un terrain peut-être surexploité

Le principe de Pareto, même sans en connaître l’existence théorique, est présent à l’esprit de tous car il relève du bon sens. Il est fort probable que les démarches d’amélioration entreprises par le passé aient poussé les parties prenantes, de manière consciente ou non, à se concentrer sur les grandes masses économiques.

Prenons l’exemple d’une bouteille d’eau en PET (Polytéréphtalate d’éthylène).

Evian vitre PET

Plus de 90% du coût de fabrication est représenté par la part matière que représente le PET. Comme souvent, deux possibilités s’offrent à nous en matière de réduction des coûts :

  • Réduire le coût de la matière
  • Réduire la quantité de matière utilisée

Réduire le coût de la matière est en réalité le travail quotidien de l’acheteur. Face à une matière première brute sans grande valeur ajoutée au fil de la chaîne de fourniture, le seul levier est l’achat au bon prix, en fonction des cours du PET et des volumes d’achats. En d’autres termes, rien de nouveau.

Réduire la quantité de matière n’est pas tellement plus évident. Dans l’hypothèse hautement improbable qu’Evian et Vittel ne se sont jamais demandés comment réduire la quantité de PET utilisée, difficile de nier que « un litre, c’est un litre ». Ceci étant dit, il serait possible de réduire les reliefs des parois de la bouteille ou leur épaisseur, mais le marketing s’y opposera probablement. Evian a même augmenté l’épaisseur pour monter en gamme (3ème bouteille en partant de la gauche).

Ce constat se vérifie même pour des produits plus techniques, proches des matières premières brutes comme une pièce mécanique aéronautique.

Les 20% restant comme une terre vierge …

Rassurez-vous, vous n’avez pas épuisé le potentiel d’amélioration de votre produit : vous pouvez dépoussiérer les 20% de Pareto restant !

Prenons un autre exemple. Admettons que l’on vous demande de réduire les coûts d’une gamme d’agrafeuses.

agrafeuse

Plein de ressources et désireux d’impressionner votre donneur d’ordre, vous allez en magasin acheter le produit. Vous ouvrez l’emballage, le jetez à la poubelle et commencez à démonter l’engin. Vous vous lancez dans des reverse costings, benchmarking ou tout autre outil d’analyse mettant en lumière les zones à fort potentiel. Vous êtes content de vous mais quelque chose vous chiffonne… En jetant l’emballage, vous avez inconsciemment décidé de laisser tomber 5% du coût du produit fini. Et si personne ne s’y était jamais intéressé ?

… et souvent fertile

Nous sommes d’accord, vous n’allez pas faire des miracles sur ces 20% restant. Cependant, dans toute démarche de réduction des coûts, on va vouloir aller chercher les « quick wins », ces gains qui nécessitent peu d’investissement et un délai d’implémentation limité. Mais pas seulement. Le quick win a un super pouvoir : il créé du progrès rapide, satisfait le management et motive les troupes !

Il n’y a pas de raison, autre que statistique, que ces gains rapides soit davantage présents dans les 80% du Pareto que dans les 20% restant. Il y en aurait même plus, si on se fie à ce qui est décrit ci-dessus. Il faut bien comprendre que masse économique et potentiel d’amélioration sont 2 dimensions indépendantes.

Avez-vous pensé à diminuer l’épaisseur du carton ? Réduire la taille des rabats de fermeture ? Avez-vous juste demandé à votre fournisseur ses difficultés en production ?

D’ailleurs, en parlant d’emballage, revenons à notre exemple de bouteille en PET et admirez le résultat :

evian

A retenir

  • Les 80-20 de Pareto sont une bonne méthode pour prioriser ses tâches dans des situations d’urgence
  • Masse économique et potentiel d’amélioration sont 2 dimensions indépendantes, en particulier lorsque la part de matière première brute est grande
  • Souvent délaissés, les 20% restant regorgent de quick wins

Ebook lean digital