Management participatif : définition, avantages et inconvénients

Le management participatif est un type de gestion dans laquelle les employés, à tous les niveaux, sont encouragés à apporter des idées pour définir des objectifs, pour résoudre des problèmes, ou pour toute autre décision stratégique ou opérationnelle.

 

 


Sommaire

Définition

I- Avantages du management participatif

II- Inconvénients du management participatif


Définition du management participatif

Le management participatif est un type de management qui permet aux salariés de différents niveaux de faire partie d’un processus décisionnel, elle permet aux salariés d’apporter leurs idées dans la mise en place des objectifs organisationnels.
Cela signifie que toutes les décisions qui sont prisent dans l’entreprise vont requérir un consensus entre chaque collaborateur !

I- Avantages du management participatif

L’approche participative favorise bien évidemment la participation des employés. Mais il y a plus que cela :

Augmentation de la productivité

Une parole libérée dans la prise de décision signifie qu’il existe un fort sentiment d’appartenance à l’entreprise. L’employé assume sa responsabilité. Il y a moins de supervision de la part des managers. Les heures de travail peuvent s’étirer d’elles-mêmes, sans aucune contrainte de la part de la direction. Tout cela conduit à une productivité accrue.

Satisfaction professionnelle

Dans les entreprises adoptant la gestion participative, la plupart des employés sont satisfaits de leur travail. En particulier lorsque les gens voient leurs suggestions et recommandations effectivement mises en œuvre. Sur le plan psychologique, l’employé prend conscience qu’il a son mot à dire dans la prise de décision et qu’il est un élément essentiel de l’organisation.

Motivation

Une productivité accrue et une satisfaction professionnelle ne peuvent se manifester que s’il existe un niveau élevé d’implication les salariés. L’inverse est également vrai ! La prise de décision décentralisée signifie que tout le monde a son mot à dire et que tout le monde est important.

Qualité améliorée 

Étant donné que les propositions d’améliorations  et commentaires proviennent de personnes qui sont parties prenantes des processus au niveau opérationnel, organisationnel et décisionnel de la société, les moindres détails sont pris en compte et anticipés. Aucun défaut ou lacune n’est omis. Ce mode de management est donc un excellent gage de qualité.

Réduction des coûts

Par définition, moins de ressources sont nécessaires à la supervision. De plus, davantage d’importance est accordée à l’élargissement des compétences, permettant à l’entreprise de gagner en flexibilité.

 

 

II- Inconvénients du management participatif

Comme toujours, il y a le revers de la médaille, le management participatif n’y faisant pas exception. Alors que ce style de leadership conduit à une meilleure participation de tous les employés, il y a aussi des inconvénients.

Un ralentissement de la prise de décision

 Lorsqu’il y a beaucoup de personnes impliquées dans la prise de décision, les entrées et les commentaires commencent à affluer de tous les côtés. Il faut du temps pour vérifier la pertinence de l’ensemble des propositions, ce qui signifie que la prise de décision est ralentie.

Problème de sécurité de l’information

Ce problème provient du fait que la direction de l’entreprise est obligée de révéler un certain nombre de faits et d’informations. Certaines d’entre elles peuvent être critiques, et l’être de plus en plus tout au long du processus de décision et de mise en oeuvre des mesures adoptées. Il y a donc une plus grande appréhension concernant de possibles fuites de l’information.

Cliquez pour accéder à la plateforme digitale collaborative dédiée à amélioration continue (Kaizen)

Les avantages semblent surpasser les inconvénients. Cela ne doit pas pour autant entraîner une adoption aveugle du management participatif. Les entreprises sont toutes différentes, avec leur propre culture et leurs propres ressources humaines. Une compréhension approfondie des deux est requise afin de déterminer et adopter un style décisionnel.

 

Ebook lean digital