Plan d’actions : exemples et bonnes pratiques pour réussir vos projets

 

Réaliser un plan d’actions passe d’abord par la définition des objectifs SMART puis par le suivi d’un plan d’actions qui vise à concrétiser ces objectifs.

Pendant les premiers jours suivant la fixation de ces objectifs, l’enthousiasme et la motivation générale permettent d’obtenir des résultats rapides. Mais cela est souvent de courte durée et les routines et anciennes méthodes prennent souvent le relais impactant la réussite des projets.

Cet article a pour vocation de vous lister les bonnes pratiques nécessaires à la réalisation de votre plan d’actions.

Si vous ne savez pas précisément comment réaliser un plan d’actions, consultez cet article sur nos 9 étapes pour élaborer un plan d’actions


Sommaire :

1- Assurez-vous d’avoir des objectifs SMART

2. Réaliser des mini objectifs

3-  Communiquer sur l’avancement de votre plan d’action

4- Exemple générateurs de plans d’actions

 

1- Assurez-vous d’avoir des objectifs SMART

Les objectifs SMART permet d’avoir un de la clarté et un délai pour atteindre les objectifs :

Spécifique  :  

  • Exemple : « Je veux  améliorer la productivité de l’entreprise » est trop vague, tandis que « je veux mettre en place un nouveau système de gestion de la performance pour le personnel du service A » est spécifique.

Mesurable : Vous devez quantifier votre objectif afin que vous sachiez que vous atteint.

Atteignable : Il est bon de fixer des objectifs ambitieux mais réalisables pour éviter la frustration et l’échec.

Axé sur le résultat Les objectifs doivent mesurer les résultats, et non les activités.

Temporellement défini : Vous avez défini une date par lequel votre but sera atteint.

Pour plus d’informations concernant les objectifs SMART 

 

2. Réaliser des mini objectifs

L’un des problèmes souvent récurrent dans l’atteinte des objectifs, c’est que souvent la date d’échéance est si loin que beaucoup de gens sont découragés et attendent le dernier moment pour prendre des mesures.

Que faire pour remédier à cela ?

  • Définir la quantité de temps dont vous disposez et l’objectif que vous souhaitez atteindre
  • Créer des mini-objectifs en étant précis sur les livrables attendus

Un bon outil de gestion des plans d’action présentant un tableau de bord intuitif et précis, permettant aux responsables et aux parties prenantes d’avoir accès à tout moment aux taches, délais et les pilotes sur chaque plan d’actions peuvent être un réel atout dans votre entreprise

3-  Communiquer sur l’avancement de votre plan d’actions

La communication est l’un des enjeux majeurs pour permettre la bonne réalisation de votre plan d’actions, que ce soit pour chacune des parties prenantes ou pour les responsables, chacun doit s’assurer que les actions sont réalisées dans le temps et que tout est mise en oeuvre pour apporter des solutions.

Garder une trace de vos réalisations et de vos résultats pour permettre un suivi dans les temps.

 


 

4- Exemples générateurs de plan d’actions

 

incidents, irritants, non-qualité, propositions d'amélioration, plan d'actions

 

Nous pouvons classifier 4 grandes catégories de problèmes générateurs de plan d’actions :

 

1- Le traitement de la non-qualité

La non-qualité est le résultat directement lié des « non-conformités » récurrentes. La non-qualité a pour conséquence des pertes en matière de couts liés à la mauvaise qualité de la production, mais aussi des conséquences commerciales et sociales.

Dans la « non-qualité » on peut trouver :

Exemples : rapatriement de produits non conformes, tri/retouche/réparation non conformes

La réalisation d’un audit permet de détecter les non-conformités et de mener par la suite un plan d’actions pour résoudre le problème, adoptez une solution digitale permettant la centralisant de vos audits et de vos plans d’actions permettra un pilotage des actions de façon efficace et fera gagner un temps précieux a vos équipes.

2- Le traitement des incidents

Les incidents correspondent à toutes les situations dangereuses ou situation qui bloque l’entreprise dans sa production.

Exemples : machine en panne, une tache d’huile par terre

Ce genre de situation nécessite des actions curatives immédiates pour résoudre le problème (réparer la panne, nettoyer la tache d’huile), puis de mener des actions correctives afin d’éliminer la cause de l’incident. (identification pour analyser la cause racine grace au 5 pourquoi, identifier les solutions et mettre en oeuvre des actions).

3- Le traitement des irritants

Les irritants correspondent a l’ensemble des dysfonctionnements quotidiens que les salariés subissent, cela entraine de l’agacement qui suscite des tensions au sein de l’entreprise.

Exemples : locaux vétuste, odeur forte, température insuffisante ou trop forte etc.

La meilleure façon de détecter ce genre d’irritant et de mettre en place un système collaboratif de remontée des irritants pour pouvoir détecter et hiérarchiser les problèmes vécus par les salariés.

4- Proposition d’amélioration

Dans une entreprise il faut que l’ensemble des employés progressent. Le succès de l’amélioration continue réside dans le fait qu’elle est portée par l’ensemble de l’entreprise et non par quelques personnes.

Exemples : si on met une machine a café ça permettrait d’améliorer la condition des salariés etc.

 

Ebook lean digital