Pourquoi l’amélioration continue est une parfaite application du collaboratif digital ?

Le collaboratif n’est pas une nouveauté. Le suffrage universel en est un exemple : la foule contribue pour converger vers la meilleure solution, ou du moins celle qui sert au mieux l’intérêt général. Cependant, les technologies de l’information facilitent le collaboratif dans divers aspects de la vie quotidienne ou de l’économie et subliment son pouvoir grâce a une collaboration digitale


Sommaire

Ce qu’en dit Wikipédia

2 exemples

Le travail collaboratif et l’amélioration continue


 

Ce qu’en dit Wikipédia

Jetons un œil à l’article Travail collaboratif sur Wikipédia (qui est d’ailleurs un excellent exemple de succès collaboratif) :

wiki

3 points sont à relever :

  1. La première phrase, négative, renvoie une notion de remplacement voire de rejet de méthodes « traditionnelles », comme si nos méthodes « traditionnelles » d’entreprise ne sont pas collaboratives.
  2. Elle introduit ensuite une référence aux technologies de l’information, comme si le travail collaboratif ne se met en œuvre qu’à travers les nouvelles technologies.
  3. Enfin, les forces du concept sont dévoilées :
    • Diversité et dispersion des participants
    • Maximisation de la créativité
    • Maximisation de l’efficience

Malgré les raccourcis discutables, on comprend bien les avantages du collaboratif :

  • Il est capable de donner, par la multitude des contributions et non par l’expertise, la solution à un problème donné
  • Grâce aux technologies de l’information, cette solution peut émerger rapidement et à moindre effort individuel

2 exemples

Voici 2 exemples qui illustrent bien ce pouvoir du collaboratif :

Coyote

Coyote l’a bien compris et l’a utilisé dans sa communication : c’est la foule qui fait la force.

coyote

Coyote permet aux automobilistes de se signaler entre eux la présence de radars (alias « zones de danger », contournement un peu gonflé avouons-le). Ici, il n’y a pas la moindre notion de qualité (on signale par un clic ou on ne fait rien), mais bien une notion de quantité : plus il y a de signalement, plus la crédibilité de l’information est forte.

Google trends

Google trends est un outil qui donne le nombre de requêtes Google par mot-clé sur une période et une zone géographique donnée. Dans un contexte d’élection, jeter un œil au nombre de requêtes Google par candidat est (presque) plus efficace que les sondages (qui ont d’ailleurs mauvaise presse en ce moment). D’une certaine manière, Google trends annonçait F. Fillon vainqueur de la primaire de la droite et du centre de novembre 2016 plusieurs jours avant le résultat final.

primaire2

Quelle est réellement la corrélation entre une recherche Google et une intention de vote ? Nous ne saurions le dire sans une étude approfondie mais il semble qu’il en existe bien une.

Nous pouvons citer, dans la même veine, le nombre de vues Youtube qui représente un excellent critère pour estimer la pertinence ou la qualité d’une vidéo lors d’une recherche.

Le travail collaboratif et l’amélioration continue

Il est intéressant de noter que notre article Wikipédia Travail collaboratif mentionne à 4 reprises la notion d’amélioration continue.

screen1

screen2

screen3

screen4

Cela illustre bien le fait que le collaboratif est un excellent moyen de mener des démarches d’amélioration continue de manière efficace. L’amélioration continue requiert en effet créativité et efficience :

  • Créativité pour remettre en cause les schémas établis et converger vers des solutions répondant au mieux aux besoins des collaborateurs.
  • Efficience pour analyser et valider les pistes proposées puis les convertir en gains réels. Un travail fastidieux mais qui peut être rendu plus facile par le digital.

Autrement dit, la contribution des opérationnels peut être plus efficace que des analyses approfondies. Par exemple, un simple système de vote peut grandement faciliter un arbitrage.

C’est ce bien ce que propose Kostango : exploiter la diversité des expériences et compétences, par un ensemble de fonctionnalités digitales dans le but de faire ressortir rapidement des pistes d’amélioration rentables et faisables techniquement.

A retenir

  • Le collaboratif, facilité par les nouvelles technologies, permet de solutionner un problème par le concours simultané d’une foule plutôt que par une expertise spécifique
  • Créativité et efficience sont par conséquent maximisées
  • L’amélioration continue est une parfaite application du collaboratif digital

Ebook lean digital